La Mésentente - Jacques Rancière


La Mésentente - Jacques Rancière


Le mot de philosophie politique ne désigne aucun genre ou territoire de la philosophie. Il est le nom d'une rencontre polémique où s'exprime le paradoxe de la politique : son absence de fondement propre.

La politique commence quand l'ordre naturel de la domination et la répartition des parts entre les parties de la société sont interrompus par l'apparition d'une partie surnuméraire, le démos, qui identifie la collection des incomptés au tout de la communauté. L'égalité, qui est la condition non politique de la politique, ne fait effet que par le jeu de cette partie litigieuse qui institue la communauté politique comme communauté du litige. À partir de ce mécompte premier s'institue une logique de la mésentente, également éloignée de la discussion consensuelle et du tort absolu.

La "philosophie politique", elle, commence avec la récusation platonicienne de l'apparence, du mécompte et du litige propres à la démocratie, et la requête d'une politique "en vérité". On s'interrogera sur les transformations du régime de cette vérité, de l'archipolitique platonicienne à la métapolitique marxienne, et sur leurs effets en retour dans la pratique politique.

De là peuvent se déduire quelques repères pour analyser aujourd'hui la complémentarité de l'idylle consensuelle et du mélodrame humanitaire, tout comme l'équivalence de la "fin" de la politique et de son "retour". (J.R.)




Vues: 8 Télécharger

Non c'est non de Dïana Bélice



Non c'est non de Dïana Bélice


Oui. Non. Le dictionnaire est assez clair sur la définition des deux termes.

Oui : exprime une réponse positive à une interrogation.

Non : préfixe exprimant la négation, le contraire, le REFUS. C'est ce que j'ai tenté de faire comprendre à Zackary, ce soir-là. Que je ne voulais pas. Même que je lui ai crié. NON ! Mais pour lui, ma réponse ne voulait rien dire.

Et maintenant, je ne suis plus que l'ombre de moi-même.

L'agression sexuelle est l'acte criminel le moins signalé à la police. Pourquoi ? Parce que la honte et la peur accablent la victime. Parce que la victime doit, en plus, faire face aux préjugés véhiculés par la culture du viol. Encore de nos jours, ce concept nous dicte « de ne pas sortir seule le soir, sinon on cherche le trouble », « de ne pas s'habiller sexy, parce qu'on provoque les hommes », « de ne pas embrasser si on n'est pas prête à aller jusqu'au bout », « de ne pas dire non après avoir dit oui ».


Dans notre société dite évoluée, le fardeau de la preuve appartient toujours à la victime, non à l'agresseur. Il est primordial d'éduquer nos jeunes et de faire changer la honte de camp.

Plutôt que d'enseigner à nos filles quoi faire pour ne pas être violées, apprenons à nos fils à ne pas violer.



Vues: 9 Télécharger

Joseph Kessel - Makhno et sa juive



Joseph Kessel - Makhno et sa juive


Dans un café parisien, un réfugié Russe raconte une étrange histoire : celle du bandit Makhno, célèbre pour sa cruauté et sa soif de sang, qui fut un jour envoûté par la pureté d'une jeune fille juive et la fière résistance qu'elle lui opposait. Séduit par son passé, si proche du sien, et touché par son innocence, le cruel Makhno se laissa aller à l'amour... Dans l'univers violent et tragique de la Russie bolchevique, la plume nerveuse et incisive de Kessel fait renaître un amour aussi improbable que merveilleux.



Vues: 8 Télécharger

Joseph Kessel - Les nuits de Sibérie


Joseph Kessel - Les nuits de Sibérie



Vladivostok, hiver 1919, la ville est «un étalage de détresse». Les affrontements entre Russes blancs et rouges font rage, sous l'oeil des contingents de soldats occidentaux stationnés dans le port. Joseph Kessel, engagé volontaire pendant la Première Guerre mondiale, effectue une mission en Sibérie. Il va écumer la ville et se perdre dans cette antichambre de l'enfer.

Dans le sillage du cosaque Semenof qui a profité du chaos de l'après-guerre pour s'élever contre les «rouges» et faire régner la terreur, Kessel nous fait vivre une nuit d'ivresse, de luxure et de barbarie.




Vues: 8 Télécharger

Joseph Kessel - Les temps sauvages


Joseph Kessel - Les temps sauvages



En octobre 1918, on demande des aviateurs volontaires pour la Sibérie. Joseph Kessel, sous-lieutenant de vingt ans, s'embarque à Brest. Vladivostok est une ville soumise à la loi de la jungle. Une ancienne caserne enferme six mille prostituées. A bord de leur train de luxe, l'ataman Semenof et ses cosaques font régner la terreur. Une nuit, au cabaret L'Aquarium, Kessel rencontre Léna, une chanteuse mince, triste, qui murmure : " Aime-moi noire... " Ainsi commence une étrange et poignante histoire d'amour, à la mesure de cette fin du monde




Vues: 9 Télécharger