Ken Follet - Triangle


Ken Follet - Triangle

7 mai 1977 : un article paru dans le Daily Telegraph soupçonne Israël de s'être emparé d'un navire chargé de 200 tonnes d'uranium... S'inspirant de cette information authentique, Ken Follett, qui a fait une entrée fracassante avec L'Arme à l'oeil dans le rang des grands auteurs du roman d'espionnage, a imaginé dans Triangle une aventure passionnante : en 1968, les services secrets israéliens apprennent que l'Egypte est sur le point de posséder la bombe atomique, ce qui serait à coup sûr la fin d'Israël. Il faut donc se procurer de l'uranium. C'est l'agent Nathaniel Dickstéin qui va concevoir seul le plan extraordinaire qui lui permettra d'enlever en haute mer cet uranium sans laisser une trace qui puisse permettre d'incriminer sa patrie. Et pourtant... Il a contre lui les redoutables agents du K.G.B., les Egyptiens, les fedayins et, pour seule alliée, une ravissante jeune femme anglo-arabe dont la loyauté n'est pas prouvée.


Vues: 18 Télécharger

Marcel Ayme - Le Nain


Marcel Ayme - Le Nain


Dans sa trente-cinquième année, un nain de cirque se mit à grandir, ce qui embarrassa les savants qui avaient fixé à vingt-cinq ans l'âge limite de la croissance. Incapable d'amuser encore le public, ou d'accomplir une autre besogne dans la troupe, il renonce au cirque et disparaît dans la foule...Treize nouvelles qui ont établi la gloire de conteur de Marcel Aymé.


Vues: 22 Télécharger

Robert Margerit - L'île des perroquets


Robert Margerit - L'île des perroquets


Le regretté Hubert Juin, qui fut l'un des grands critiques et " redécouvreurs " de son temps, aimait à gourmander, provocant et pourtant sincère, les lecteurs qui n'avaient pas encore lu L'Ile des Perroquets de Robert Margerit : " Vous devriez avoir honte, c'est le seul roman marin à lire depuis Conrad et Stevenson - et sans doute le plus grand de notre littérature. " Et fidèle à son enthousiasme, il avait salué en 1984, peu avant sa mort, la réédition de cet introuvable dans les colonnes du Monde : " On ne résume pas L'Ile des Perroquets : c'est un livre qui est porté par la turbulence même... Une merveilleuse réponse à l'ennui, c'est-à-dire à la mort. " Bref, une sorte de roman de piraterie idéal (dans la Caraïbe, au XVIIe siècle...), par quoi un maître du récit nous entraîne bien au-delà de ce que promet d'ordinaire l'aventure.


Vues: 39 Télécharger

Robert Margerit - un vent d'acier


Robert Margerit - un vent d'acier

Troisième épisode de ce roman vrai de la Révolution française que Margerit a conçu au rebours des habitudes du roman historique : en obligeant ses personnages de fiction à ne vivre que selon la stricte exactitude de l'Histoire... Cet ouvrage, unique en notre littérature, avait été couronné à sa sortie (1963) par le Grand Prix du Roman de l'Académie française. A l'issue des deux premiers tomes de cette vaste fresque, le lecteur avait laissé son monde dans le désarroi. Claude Mounier, député à la Convention, constate avec effroi que ses scrupules ne sont plus de saison : ses amis Montagnards dénoncent le langage de la modération, désormais tenu pour suspect. Bernard Delmay, lui, devenu chef d'état-major de Jourdan, s'expose à Fleurus au nom d'un idéal qui setrouve dramatiquement contredit dans les faits. Seule Lise, au c�ur de la tourmente, parvient à concilier les vues de la sagesse et les élans du c�ur...A la Convention cependant, les amis d'hier s'entre-déchirent. Danton a beau défier le " vent d'acier " qui fait voler les têtes, il se retrouve à son tour sur l'échafaud... et ses juges l'y suivront, comme il l'avait prédit...


Vues: 38 Télécharger

Robert Margerit - Les hommes perdus


Robert Margerit - Les hommes perdus

Le livre Suite et fin de cet extraordinaire roman vrai de la Révolution de 89 - couronné en 1963 par le Grand Prix du roman de l'Académie française, réédité avec éclat l'année du Bicentenaire, et considéré aujourd'hui comme un classique. Une entreprise unique dans notre littérature, dans la mesure où Margerit, au rebours des habitudes du roman historique, n'invente des personnages de fiction (fort peu au total) que pour leur faire vivre la stricte réalité de l'Histoire. Ce quatrième et dernier volume, le plus sombre, est placé sous le signe de la désillusion et de la nostalgie. La France de l'après-Thermidor panse ses blessures, compte ses morts... tandis que sortent de l'ombre les fossoyeurs de l'idéal de 89 : ceux que Robespierre appelait " les hommes perdus "... L'auteur Né le 25 janvier 1910 à Brive-la-Gaillarde, Robert Margerit a été journaliste à Limoges de 1931 à 1941. Il assumera de 1948 à 1952 les fonctions de rédacteur en chef du Populaire du Centre, auquel il restera par la suite attaché en tant que chroniqueur. L'Île des Perroquets, paru en 1942, de facture impeccable, lui permet d'envisager une carrière d'écrivain qu'il poursuivra avec bonheur en publiant Mont-Dragon en 1944, Le Vin des vendangeurs en 1946 et Le Dieu nu qui obtint le prix Renaudot en 1951. Cette production très riche sera complétée en 1958 par La Terre aux Loups puis, en 1963, par une fresque historique ambitieuse, La Révolution (quatre volumes) qui reçoit le Grand Prix du roman de l'Académie française. Robert Margerit, enraciné au Limousin dans ses romans comme dans la vie, s'est éteint à Limoges le 27 juin 1988.


Vues: 45 Télécharger