La haine de la démocratie - Jacques Ranciere

La haine de la démocratie - Jacques Ranciere


La haine de la démocratie - Jacques Ranciere

Hier encore, le discours officiel opposait les vertus de la démocratie à l'horreur totalitaire, tandis que les révolutionnaires récusaient ses apparences au nom d'une démocratie réelle à venir. Ces temps sont révolus. Alors même que certains gouvernements s'emploient à exporter la démocratie par la force des armes, notre intelligentsia n'en finit pas de déceler, dans tous les aspects de la vie publique et privée, les symptômes funestes de l'" individualisme démocratique " et les ravages de l'" égalitarisme " détruisant les valeurs collectives, forgeant un nouveau totalitarisme et conduisant l'humanité au suicide. Pour comprendre cette mutation idéologique, il ne suffit pas de l'inscrire dans le présent du gouvernement mondial de la richesse. Il faut remonter au scandale premier que représente le " gouvernement du peuple " et saisir les liens complexes entre démocratie, politique, république et représentation. A ce prix, il est possible de retrouver, derrière les tièdes amours d'hier et les déchaînements haineux d'aujourd'hui, la puissance subversive toujours neuve et toujours menacée de l'idée démocratique.





Si vous aimez cet article, partager le sur facebook

Cher visiteur, vous êtes allé sur le site en tant qu'utilisateur non enregistrés.
Nous vous encourageons à vousEnregistrer ou Connectez-vous au site Web sous votre nom.

Vues: 1 797 « Retour

Ajouter un Commentaires

Nom:
E-Mail: