W-R Burnett - Fin de parcours

W-R Burnett - Fin de parcours


W-R Burnett - Fin de parcours


Mais soudain, Jim se souvint de Tom Rodney, ce vieux bonhomme sale et dégoûtant, les yeux atteints de cataracte, qui bavait en parlant. Alors, en un éclair, il se vit : les portes de la prison s'ouvraient et il sortait, affaibli par le régime pénitentiaire , ses cheveux étaient blancs, il n'avait plus de dents, portait des lunettes sur le nez et avait cinq dollars en poche. Il serait le souffre-douleur des mômes de la rue au visage sale et d'énormes femmes pleines de graisse qui puaient et penseraient qu'elles étaient trop bien pour lui. Non ! D'un geste brusque, Jim écarta Johnny et tira son pistolet. La fin d'un gangster, vue par W.R. Burnett, l'auteur de Romelle » et « King Cole ». »




Si vous aimez cet article, partager le sur facebook

Cher visiteur, vous êtes allé sur le site en tant qu'utilisateur non enregistrés.
Nous vous encourageons à vousEnregistrer ou Connectez-vous au site Web sous votre nom.

Vues: 60 « Retour

Ajouter un Commentaires

Nom:
E-Mail: