Rodolphe et les secrets de Mayerling - Jean des Cars

Rodolphe et les secrets de Mayerling - Jean des Cars


Rodolphe et les secrets de Mayerling - Jean des Cars

Rodolphe, fils unique de François-Joseph et de Sissi, héritier de l'Autriche-Hongrie, avait été assassiné ! C'est la déclaration que fit l'impératrice Zita à Jean des Cars en 1982. Et voici le livre tant attendu que l'historien en a tiré.

C'est l'une des plus célèbres énigmes de l'histoire. A l'aube du 30 janvier 1889, dans le pavillon de chasse de Mayerling, aux environs de Vienne, on découvre le corps de l'archiduc héritier d'Autriche-Hongrie, Rodolphe de Hasbourg, l'unique fils de Sissi et de François-Joseph - et celui d'une jeune fille de 17 ans, Mary Vetsera.


Immédiatement, les plus folles rumeurs circulent. Laborieusement, la Cour impériale tente d'accréditer la thèse du suicide. Le futur empereur et roi aurait été incapable d'assumer le scandale de sa liaison adultère avec la très jeune Mary Vetsera. Pendant près d'un siècle, cette version "officielle", romanesque, fut imposée. Face aux doutes et aux contradictions relevées, le silence l'emporta.

En, 1982, à la veille de son retour à Vienne, l'impératrice et reine Zita, dernière souveraine d'Autriche-Hongrie, livre à Jean des Cars des révélations spectaculaires qui ébranlent la thèse d'un amour maudit et remettent en question les rares certitudes de l'affaire. La rigoureuse contre-enquête de Jean des Cars démontre, d'une manière implacable, que la vérité pourrait être fort différente...




Si vous aimez cet article, partager le sur facebook

Cher visiteur, vous êtes allé sur le site en tant qu'utilisateur non enregistrés.
Nous vous encourageons à vousEnregistrer ou Connectez-vous au site Web sous votre nom.

Vues: 200 « Retour

Ajouter un Commentaires

Nom:
E-Mail: