Article de 01.09.2019

Ze chen Xu - La Grande Harmonie


Ze chen Xu - La Grande Harmonie

Après dix-neuf ans, Chu Pingyang revient dans son village natal pour y vendre la propriété familiale, l'ancienne pharmacie » Grande Harmonie « .

Il espère ainsi pouvoir réunir l'argent nécessaire pour poursuivre ses études à Jérusalem : depuis qu'il a observé, enfant, une vieille illettrée, Grand-mère Qin, » lire » la Bible et répéter le mot » Jérusalem « , il éprouve une étrange fascination pour cette ville.

Il retrouve ses amis : Yang Jie devenu un riche fabricant d'objets en cristal ; Yi Chang'an, un chef mafieux spécialiste en faux papiers ; Lü Dong, son collègue de l'université atteint de maladie mentale ; Qin Fuxiao, son ex petite amie de retour au pays après des années comme ouvrière à Pékin.

Tous ont vu leur vie changer, à l'image de leur village transformé par le tourisme, et tous veulent acheter la Grande Harmonie pour des raisons fort différentes.

Au gré de ce retour aux sources, Chu Pingyang redécouvre ses amis, leurs préoccupations, leurs envies et le lourd secret, la même culpabilité, qui hante chacun d'eux. Finiront-ils par se mettre d'accord pour trouver la paix ?

En s'attachant à la psychologie de chacun, à leur famille, Xu Zechen raconte l'histoire de ces presque quarantenaires. De l'arrivée des Juifs à Shanghai pendant la Seconde Guerre mondiale à l'attentat du 11-Septembre 2001, de la » grande révolution culturelle » aux JO de Pékin, il fait le portrait d'une société aux multiples facettes.


Vues: 66 Télécharger

Nathalie Piégay - Une femme invisible


Nathalie Piégay - Une femme invisible

« Pourquoi ne pas avoir écrit sur une femme qui a fait œuvre ? Qui a marqué l'histoire ? Qui a laissé derrière elle autre chose que des bribes et un fils ? Pourquoi m'acharner sur une comparse, sur une figure qui n'apparaît que dans l'ombre que projettent les grands hommes, dans les interstices de leur biographie ? Les feuilles s'entassent sur mon bureau, les livres où je cherche sa trace.

Tous parlent de son fils, ou d'Andrieux, le père de l'enfant. Elle n'y apparaît qu'au détour d'une parenthèse, elle est reléguée en note de bas de page. »

Dans ce livre, nourri d'une longue recherche, Nathalie Piégay enquête sur celle qui fut la mère cachée d'Aragon. Elle raconte la vie de cette femme libre et la passion qu'elle entretint pour les deux Louis : Andrieux, le père, grand bourgeois parisien, et Aragon, le fils, à qui elle transmit sa passion des arts et de la littérature.

Au fil des pages, cette existence invisible et passionnée finit par ressembler à celle d'une autre. L'auteur de ce récit peut-être.


Vues: 59 Télécharger

Hedwige Jeanmart - Les oiseaux sans tête


Hedwige Jeanmart - Les oiseaux sans tête

C'est l'histoire improbable de la rencontre entre Blanche, la jeune narratrice et Daniel Deur, un meurtrier récidiviste belge alors en réinsertion, qui tua à 18 ans une femme, fut condamné à 12 ans de réclusion, puis tua un homme, un an et demi ans après sa libération, oubliant de lui voler son argent.

Encore troublée par cette rencontre des années après, Blanche, à défaut d'oublier Daniel Deur, tente de comprendre ce qui l'a conduit là. En se rendant sur les lieux et en jouant sur les points de vue, elle reconstitue le premier crime, nous fait retrouver son enfance dans des familles d'accueil, revivre sa première incarcération où le temps n'a plus court, son échange épistolaire passionné avec Luz, sa brève vie de couple avec une fille de l'Est, puis son second crime, minute après minute, et enfin son dernier procès, où la personnalité de Daniel se scinda littéralement sous les yeux de l'assistance.

Elle met à jour une vie plate, banale, mais remplie d'imperceptibles phobies qui peuvent sans explication déborder Daniel ou s'apaiser.

Un roman terriblement pertinent qui, renonçant à « expliquer » le crime, choisit de restituer les mouvements les plus imperceptibles d'une vie, jusqu'au vertige.


Vues: 50 Télécharger

Altaf Tyrewala - Le ministère des sentiments blessés


Altaf Tyrewala - Le ministère des sentiments blessés

Brutale, rapide, furieuse, portée par une énergie lyrique qui semble épouser celle-là même de Mumbai, tendue d'ironie, cette chronique en vers, inclassable et parfois irrésistiblement drôle, emporte le lecteur d'un moment à l'autre, d'un milieu à l'autre, d'un sujet à l'autre, tressant mille histoires.

Qu'il s'agisse de la circulation délirante à Mumbai, « carambolage monstre près de la côte », des demi-gobelets de chai à quatre sous, des Intouchables, de la prostitution, des trains de banlieue à une heure de pointe ou de l'extrême difficulté à se loger, ces histoires qui prennent à bras le corps toutes les réalités d'une grande métropole, même les plus triviales, sont travaillées d'images saisissantes et contées sur un rythme obsédant, proche du slam.

L'écriture à l'oeuvre, soucieuse avant tout de ce qui est, associe prose et poésie et entend participer aux registres les plus opposés du réel.

Mais entre les fragments du sauvage désastre sourd une compassion qui, plus encore que révolte ou colère, ne peut qu'éveiller chez le lecteur le sentiment d'un urgence tant éthique que politique, vrai message de cette vision du terrible et mystérieux aujourd'hui.


Vues: 56 Télécharger

Christian Kracht - Les Morts


Christian Kracht - Les Morts


«  À la fin de sa vie, Nägeli dira qu'en cent ans de cinéma, il n'y avait eu que cinq génies - Bresson, Vigo, Dovjenko, Ozu et lui-même.  »

Au début des années 1930 un haut fonctionnaire japonais imagine la création d'un axe celluloïdique entre Tokyo et Berlin. C'est ainsi qu'un réalisateur suisse et mélancolique, Emil Nägeli, part au Japon tourner un film et surtout retrouver sa maîtresse.

Entre farce et histoire, fascinant roman sur l'art et l'impérialisme des images, Les Morts a reçu le Schweizer Buchpreis en 2016. Il est en cours de traduction dans le monde entier.


Vues: 51 Télécharger